TERROIR

Le terroir fait partie du patrimoine culinaire immatériel global de la France, étant donné que le mot français n’a pas (encore?) trouvé de traduction similaire ailleurs. Allons plus loin dans la complexité du concept : le terroir français n’existe que par l’assemblage des différents terroirs des Pays locaux de France, comme un puzzle vivant d’un art de vivre terroir français basé sur les

* divers styles alimentaires français (incluant donc les traditions culinaires),
* la multitude de produits typés (vins et fromages au top de la typicité gastronomique française!) et
* des mini-sociétés terroirs locaux (ou terroir sociétal).

Mobirise

Ci-dessus, l’infographie terroir (de Merlusse) permet de schématiser la définition du mot terroir
actée par l’INAO : 
«Un terroir est un espace géographique délimité, dans lequel une communauté humaine construit, au cours de son histoire, un savoir collectif de production, fondé sur un système d’interactions entre un milieu physique et biologique, et un ensemble de facteurs humains. Les itinéraires socio-techniques ainsi mis en jeu, révèlent une originalité, confèrent une typicité, et aboutissent à une réputation, pour un bien originaire de cet espace géographique.»

Chaque région se pavane de la patrimonialisation de son terroir comme une marque d’authenticité et d’unicité. Elle est source de représentations de cultures locales et d’identités sociales auxquelles les individus des petits Pays de France s’accrochent pour l’art de vivre terroir. Mais est-ce seulement les appellations qui comptent?
A l’heure du locavorisme et de la montée d’un retour aux valeurs terriennes, les résidents des territoires ne peuvent que constater qu’ils baignent dans des terroirs qui se font de plus en plus quotidiens, si le souhait est bien de maintenir les aspects de qualité et de goût des produits locaux comme partie intégrante de la culture alimentaire française et de sa typicité culinaire patrimoniale.

Le terroir est en pleine mutation! Les cultures métropolitaines composites veulent aussi leur place et se lancent dans la valorisation des producteurs locaux. Ici est introduit le terroir urbain ou périurbain. Lier terroirs, territoires et sociétés modernes cosmopolites, essentiellement urbaines, n’est pas chose facile.
C’est parti donc pour l’éducation au terroir! Une éducation populaire comestible, plus inclusive, respectueuse des différences de chaque individu qui a décidé, de façon plus ou moins consentie, à vivre sur un territoire.

Sources

- https://www.researchgate.net/publication/320075404_Terroir_et_Typicite_un_enjeu_de_terminologie_pour_les_Indications_Geographiques
- https://www.erudit.org/fr/revues/vertigo/2014-v14-n1-vertigo01649/1027949ar/
- https://hal.inrae.fr/hal-02754781/document

- Frédéric Zégierman, Le guide des Pays de France - tome 2 : sud, Paris, Éditions Fayard, 1999, 638 p. (ISBN 2-213-59960-2)

- Producteurs du marché Place Soubeyrat, Sainte-Foy-lès-Lyon

Education terroir & ONLY terroir

- teʁwaʁ in english

Nutrition & Methodology
Shopping

Designed with Mobirise template